Sanflo

Carnet de voyage

Page 3 of 12

Bye Bye Bequia, bonjour Carriacou

On décolle! Gros saut de Bequia à Carriacou, météo et calendrier obligent, on est tout de même le 8 juin!!
Sakti en avant de nous:  il y en a un qui avait tenté de prendre un raccourci… mais pas nous!!
Nous avons mis l’ancre à Tyrell Bay, Carriacou, après une belle traversée d’environ 7 heures à voile sans moteur.
 
On a fait la connaissance de Diane et Richard qui ont une école de plongée à Tyrell Bay (LUMBADIVE) et on a fait une belle plongée avec eux à une épave ainsi qu’à un des sites de plongée où on a vu des murènes se chicaner un « lion fish » et un party de poulpes qui dansaient 2 par 2.
Puis on a fait deux autres belles rencontres avec Pinacle et Nutmeg et nous étions nombreux le soir même, à assister à la fameuse soirée des tamtams du village, au Lambi Queen.

Bequia!!! suite de la suite de la suite !

Le jour suivant, nous sommes allés en autobus jusqu’à l’aéroport de l’autre côté de l’île puis retour en marchant en passant par un village de baleiniers (ils ont droit à une baleine par année)

Nous avons fait près de 7 km au soleil, en passant par Friendship Bay et les beaux paysages au vent de l’île de Bequia…

Fort Hamilton

Le surlendemain, c’était la promenade de l’autre côté de la ville, en compagnie de nos nouveaux amis.
On a troqué les iguanes pour les moutons et chèvres…
Nous sommes montés vers ce qui reste du Fort Hamilton qui surplombe la Baie.

Bequia, la suite…

Le lendemain nous avons été initiés par Odela et Sakti au « P’tit Train Mexicain », rendez-vous hebdomadaire les dimanches PM de 13h30 au coucher du soleil (ou presque)…  J’en veux un!! Moi aussi! Moi aussi!
Retour sur SanFlo pour admirer un autre beau coucher de soleil … Encore et encore!!

Bonjour Bequia!

Promenade en ville (à Port Elizabeth) …

… puis promenade sur le « Boardwalk piétonnier » hi!hi! menant à la plage!

Un dernier coup d’oeil sur la baie …
… avant d’aller prendre un 5 à 7 sur « Odela », qui nous a gentiment abordés hier accompagné de « Sakti », après avoir remarqué notre petit drapeau du Québec!! Ce fut une rencontre des plus agréables, avec guitare et chansons et ce fut le début de nouvelles amitiés!!

Sainte-Lucie

En quittant Sainte-Lucie et ses 2 Pitons, nous avons eu de la belle visite qui nous a accompagnés au début de notre traversée vers les Grenadines.

Nous ne nous sommes pas arrêtés à Saint-Vincent (on ira en automne prochain par le traversier local à partir de Bequia).

Arrivés à Bequia le 1er juin, après une bonne journée de navigation (9 heures), nous avons mis l’ancre pour quelques jours à Admiralty Bay et nous avons eu encore un bel accueil de Dame Nature à faire partager!
Bequia sera finalement la seule île des Grenadines que nous visiterons ce printemps.

 

Sainte-Anne

La plus belle récompense de la journée!!  C’est pas magnifique ça??  Bien ancrés devant Sainte-Anne, nous ferons les douanes le lendemain, en allant en dinghy jusqu’au Marin, dans le fond du Cul-de-Sac du Marin.
 Le lendemain 29 mai…
Navigation sur Sainte-Lucie et ancrage à Rodney Bay. Nous sommes allés dans le lagon en dinghy et avons marché jusqu’en ville.
Petit marchand ambulant de fruits et légumes juste avant notre départ pour les 2 Pitons.
 31 mai…
Un dodo aux 2 Pitons: nous avons pris un mooring au nord du Petit Piton, pas très loin de la Soufrière.

Martinique

Après un séjour apprécié de la Guadeloupe,   c’est avec le drapeau jaune qu’ils ont passé l’Île de Dominique pour ne pas être importuné , ils sont maintenant en Martinique. Prochaine destination Saint-Lucie!

Remarque de nos aventuriers, «Il fait chaud»

Fort-de-France

Prochaine escale:  Fort-de-France … et sa belle Cathédrale.
Ancrage devant le Fort Saint-Louis.
 27 mai
Côte ouest de la Martinique en allant vers l’Anse Chaudière, juste après les Anses-d’Arlets, afin d’y ancrer pour la nuit.
28 mai
Puis nous repartons, toujours vers le sud, et passons au nord du Rocher du Diamant pour se diriger vers le mouillage de Sainte-Anne.
Le Rocher du Diamant sous son « profil chien ».
Après plusieurs heures de vent et vagues dans le nez, nous étions heureux de mettre pied à terre …

Quand la prison sauve des vies…

On retrouve en effet beaucoup de traces des dommages qu’a causé l’éruption du volcan en 1902.  Il avait englouti presque toute la ville mais un célèbre rescapé du nom de « Cyparis », fut sauvé grâce à son cachot … situé près des ruines du théâtre.

 

« Older posts Newer posts »

© 2018 Sanflo

Theme by Anders NorenUp ↑